Identification
Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Histoire/Joseph NOTELET

Joseph NOTELET

23/07/2009 - Lu 1660 fois
Peintre

  Joseph NOTELET


        Le 28 mars 1874, naissait à ASNAN (Nièvre) Joseph Notelet. Il est le fils de Moïse Notelet agriculteur qui habitait à l’actuel numéro 6 de la rue de Tannay. La rampe d’escalier en ferronnerie comporte encore les deux lettres initiales entrelacées (MN).
        Jeune homme, il profitera de la proposition de Jules Jaluzot, originaire de Corvol-l’Orgueilleux et fondateur du «Printemps» de Paris, venu recruter du personnel pour son magasin. Provincial avide de connaître, il arrivera à Paris à la veille de l’Exposition Universelle de 1900. Quel enthousiasme, quelle école pour un futur artiste. Le déclic de sa destinée. Toutes ces nations qui rivalisaient pour faire connaître le meilleur d’elles-mêmes le fascinaient !
        Employé comme calicot (commis de magasin) à Paris, il suit cependant les cours du soir de dessin à l’école municipale Germain Pilon. Puis il se rend à Bruxelles en Belgique pour parfaire son initiation artistique à l’Ecole des Beaux-Arts sous la direction du professeur Maynet de l’Académie d’Ixelles.
        Grand voyageur à travers l’Europe, il séjourne en Belgique, en Angleterre, en Italie puis en Russie au pied de l’Oural où, durant une année, il va décorer une église.
        Il est à Florence en partance pour les Indes et la Chine quand la première guerre mondiale le surprend. Il sert d’abord comme brancardier. Ayant appris le morse, il est affecté dans une unité de transmissions puis dans un service de camouflage.
        C’est un esprit créatif et quelque peu frondeur, il avait aussi beaucoup d’humour et quelquefois la dent dure. C’est lui qui mettra au point un système de pince pour faciliter la tension de la toile sur son cadre.Durant un quart de siècle, il peint de nombreux paysages, portraits, natures mortes et fleurs. Dans sa dernière époque, pour la peinture à l’huile, il remplace le support toile par le bois. Il pratique également l’aquarelle et le dessin aux trois crayons.
Peintre impressionniste, son œuvre s’étale sur différentes périodes :
- une époque belge (collections belges),
- peut-être une époque russe,
- une époque italienne (dont la majorité des œuvres ont été vendues aux USA),
- une période de portraits durant la guerre de 14-18,
- une période française : fleurs, quelques portraits et beaucoup de paysages.

        En 1924, il épouse une de ses élèves puis, lucide, il sait que la seule peinture ne suffira pas à nourrir sa famille, et de plus, son caractère indépendant ne l’incite pas à passer sous les fourches caudines des marchands de tableaux. Alors il s’installe dans une petite ferme aux environs d’Andryes (Yonne) où il s’occupe d’agriculture et de l’élevage de lapins angoras souvent primés. Il passera là les dernières années de sa vie avant de mourir le 27 août 1956 à l’âge de 82 ans.
        L’exposition rétrospective de ses œuvres fut montrée à la salle gothique de Vézelay en avril 1990. Elle remporta un grand succès et prouve que la notoriété du peintre avait dépassé sa région. Tout en s’inscrivant dans le cadre de l’école impressionniste, les œuvres de Joseph Notelet gardent un caractère propre et indépendant.
Cet artiste original et discret, natif d’Asnan, méritait bien d’être mieux connu et apprécié.
(réf : Y.Kempf).
        Expositions à la Société Artistique de la Niévre en 1921 et au Groupe de 1921 à 1924 et en 1926. Une rétrospective de ses œuvres a eu lieu au Groupe en 1959 et à Vezelay en 1990.
Reste à Asnan un magnifique balcon en fer forgé avec au centre ces initiales (6,rue de Tannay).

1 commentaire - Voir | Rédiger